Bien définir ses cibles, avec l’exercice du Persona

Une des choses les plus importante dans votre stratégie de communication !

À qui vous adressez-vous ? À qui vendez vous vos produits / services ? Ou encore, qui voulez-vous toucher ? 

Ces questions plutôt basiques sont pourtant souvent négligées ou survolées lors de la définition d’une stratégie de communication. Vous ne pouvez pas vous adresser à tout le monde, ou seulement « aux particuliers ». Il est nécessaire d’être plus précis afin d’être plus pertinent et plus efficace.

Il est essentiel de segmenter votre typologie de clientèle : avec des critères géographiques, démographiques, sociaux culturels ou bien par centres d’intérêt. 

Photo illustrant la notion de persona dans la défition de la cible en marketing

« Everyone is not your Customer » Seth Godin

Un persona, pour quoi faire ?

Le choix du profil cible de votre prospect va permettre de définir judicieusement vos supports et vos canaux de diffusion. Cette segmentation va vous permettre également de vous adresser à votre audience de façon pertinente, d’identifier ses besoins, de choisir vos actions marketing, etc. Imaginez le ton que vous pourriez utiliser pour convaincre une grand-mère de réaliser un achat. Useriez-vous des mêmes arguments pour vendre à un jeune lycéen ? Voyez-vous l’impact de vos avatars sur la stratégie éditoriale, le ton à employer sur les média sociaux ?

Comment définir ses avatars ?

Mais comment s’y prendre, me demanderez-vous. Connaissez vous l’exercice du Persona,  parfois appelé Buyer Persona ? Il représente votre client idéal ou votre lecteur idéal. Il est intéressant de dresser son profil type, pour mieux comprendre comment communiquer avec lui, ce qui le motive ou au contraire ce qui peut le freiner au regard du produit ou service que vous proposez. 

Un outil pour vous aider dans votre ciblage marketing

Mon cher partenaire Graphiste et Vidéaste, Quentin Vidal, a eu la riche idée de mettre une fiche d’aide en forme pour vous aider à réaliser cet exercice de ciblage. Et comme on est super sympa on a décidé de vous la partager ! 

Tout dépend de votre activité, de votre marché et de votre niche, mais on compte en général 1, 2 ou 3 personas. Alors vous pouvez faire et refaire l’exercice en fonction de votre typologie de cibles. 

N’hésitez pas non plus à aller un peu plus loin dans la démarche, on aller jusqu’à  donner un nom, un prénom et une photo à son persona. Cela peut sembler tiré par les cheveux, mais en réalité ça aide à se souvenir. Si bien que dès que vous allez écrire un article ou publier sur les réseaux, vous allez vous rappeler de l’exercice et tout de suite visualiser à qui vous vous adressez (à votre persona en l’occurrence). 

Maintenant que vous avez compris l’importance de bien définir vos cibles, si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à dresser le profil cible de votre prospect, sans oublier de l’inclure dans votre stratégie de communication !

Vous Avez Besoin D'un Community Manager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quinze − onze =