Mesurer vos performances avec les datas

Mesurez vos performances : faites parler vos statistiques !

Les datas de vos réseaux sociaux sont très importantes. Souvent laissées de côtés, elles sont pourtant la preuve même que vos stratégies ont fonctionné (ou pas…) Et oui, la traçabilité numérique peut aussi avoir des avantages ! (merci les cookies) 

On peut parfois se sentir noyé au milieu de tous ces chiffres mais plusieurs outils et tableaux de bords peuvent vous faciliter la lecture et vous permettre de mesurer vos performances. 

 

Première étape clé : identifier vos KPI

(Key Performance Indicator ou indicateur-clé de performance). Il s’agit de réussir à sélectionner les données statistiques qui nous intéressent. On ne peut pas tout suivre sur le web, on perdrait trop de temps. Mais choisir les bons indicateurs et chercher à les améliorer permet véritablement d’influer sur vos performances globales.

Trois images illustrant la mesure des performances de vos stratégies

Voici quelques exemples de KPI intéressants sur les réseaux sociaux :

  • le nombre d’abonnés, (même si pour moi ce n’est pas le plus important) 
  • la portée de vos publications,
  • et celui qu’il ne faut pas louper : le taux d’engagement, ou encore le nombre de réactions.

Deuxième étape : les comparer

Une fois identifiés, en fonction de vos objectifs précédemment définis dans votre stratégie globale, il faut évidemment   comparer ses indicateurs de performance pour mesurer l’efficacité de votre communication social média. Sinon, tout cela n’aurait pas de sens.

Deux approches pour mesurer vos performances et leur progression :

  • Les comparer à ses propres données sur une période antérieure
  • ou les comparer aux données des concurrents ou des moyennes du secteur étudié.

Le premier ratio permet de mesurer l’évolution de votre performance. Attention toutefois à la saisonnalité de votre activité.

La seconde métrique vous donne des éléments d’information sur votre positionnement au sein de votre marché afin de déterminer des leviers d’amélioration.

Troisième étape : que cela devienne une habitude

Pour inscrire cette démarche d’analyse grâce aux datas dans votre business routine, je vous conseille de réaliser régulièrement des rapports statistiques synthétiques sur une feuille A4 pour suivre les performances de vos stratégies.

Pour un e-commerce, il est préférable de le faire tous les mois. Pour un suivi orienté business (avec un objectif d’amélioration de votre taux de conversion de vos prospects en clients), une analyse tous les 3 mois peut-être pertinente. Tandis que pour un objectif orienté notoriété, avec une augmentation du nombre de visiteurs et de la portée de vos posts, une fréquence de 6 mois peut suffire.

 

Quatrième et dernière étape : Prendre du recul

Pour finir sur ce sujet, n’oubliez jamais que le web est une toile, dotée d’un grand maillage ; élargissez votre vision (et votre tableau de bord) au delà des réseaux sociaux et allez voir l’impact de votre community management sur vos autres supports digitaux :

  • Est ce que le référencement de votre site web a été impacté, le trafic a-t-il augmenté ?
  • Votre newsletter ou votre blog ont t-ils généré du trafic sur vos réseaux ?
  • Avez vous fait plus de ventes grâce à un post en particulier ?
  • Vos publicités ont-elles été performantes ?

Cette étape d’analyse de votre animation de réseaux sociaux vous permettra d’ajuster votre stratégie si les résultats ne sont pas au rendez-vous. Elle permettra également d’identifier les points d’amélioration et de piloter des actions correctives, ce qui est primordial pour progresser.

Alors prêts à mesurer vos performances et à plonger dans les datas de vos réseaux ? 

Vous avez besoin d'un community manager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatorze + 2 =